TMT NEWS Décembre 2015
Il y a quelques semaines, le port méditerranéen accueillait un bateau de 148 mètres de long, contre 140 normalement autorisés, pour charger 6 000 tonnes de pâtes à papier à destination d’un autre port méditerranéen.  Il s’agissait d’un navire affrété par TMT.

Malko Garlain, responsable de l’agence de Saint-Germain-en-Laye en charge de l’opération nous explique pourquoi et comment TMT propose cette prestation, malgré la préférence des opérateurs maritimes pour le mode de transport par conteneur.

TMT’ news : L’affrètement est-il une nouvelle activité chez TMT ?

MG : Non, TMT souhaite répondre à tous les projets de ses clients en défendant leurs intérêts. Nous proposons cette prestation depuis plusieurs années. De plus, la volonté de la direction est de développer nos expertises sectorielles dans le domaine des produits forestiers ou encore du transport de denrées alimentaires. L’affrètement est un passage obligé.

TMT’ news : En quoi le bateau conventionnel est-il une alternative au porte-conteneur ?

MG : Selon le tonnage et la fréquence des expéditions, il est souvent plus avantageux en termes de coûts et de délais d’affréter un navire, plutôt que d’avoir systématiquement recours au conteneur. En ce sens, et dans la conjoncture actuelle, l’affrètement est mieux adapté au transport de produits bruts de faible valeur. C’est à dire les produits forestiers comme les produits de sciages, les grumes, les pâtes à papier, les minéraux comme le sable, mais aussi de l’agro-alimentaire comme les céréales, ou les projets industriels lourds et volumineux non conteneurisables…

TMT’ news : Est-ce devenu une activité récurrente ?

MG : Cette activité reste une niche comparée au conteneur sachant que TMT traite environ 25 000 conteneurs par an. Mais avec plusieurs dizaines de milliers de tonnes transportées par an, une croissance annuelle de 20 % et des clients qui renouvellent régulièrement leur confiance, on peut dire que le conventionnel n’est pas non plus une activité à la marge. Aujourd’hui, nous traitons des opérations en FOB et en CFR, mais bientôt nous nous positionnerons en rendu domicile.

affretement

 

Qu’est ce que l’affrètement (ou chartering) ?L’affrètement est l’action de louer tout ou partie d’un navire pour transporter des marchandises en vrac. Il existe trois types d’affrètement : l’affrètement au voyage porte sur le déplacement de la marchandise d’un port à un autre. Le fréteur conserve la gestion commerciale et nautique du navire.l’affrètement à temps : le fréteur loue le navire armé à l’affréteur pour un temps donné, ce dernier n’effectuant que la gestion commerciale du navire.l’affrètement coque nue : le fréteur loue un navire non armé à l’affréteur qui prend en charge la gestion commerciale et nautique du bateau.

TMT’ news : Vous voulez dire qu’il faut être un spécialiste pour opérer des opérations d’affrètement ?

MG : L’affrètement est une activité à part entière dans le transport maritime, car complexe. Il peut être parfois difficile de s’y retrouver et c’est pourquoi nous proposons une prise en charge de l’intégralité de la prestation. Il faut une bonne connaissance du métier et une excellente visibilité des armateurs. L’affréteur est responsable de ce qui peut arriver. Le rôle de TMT qui agit en tant que consignataire est de servir les intérêts économiques de ses clients. Les armateurs doivent être fiables, les bateaux sains, les assurances solides et les négociations avec les P&I clubs (réassureurs) bien négociées.

La charte partie est le document scellant le contrat d’affrètement entre le fréteur et l’affréteur.Elle précise l’ensemble des conditions conclues entre les deux parties ainsi que leur responsabilité.

TMT’ news : Justement comment êtes-vous organisé ?

MG : Nous gérons toute l’opération et en contrôlons chaque étape. Nous disposons de nos agences portuaires et nous nous appuyons également sur notre réseau d’agences partenaires lorsque nous ne sommes pas implantés en propre. Il faut évidemment disposer des moyens logistiques appropriés pour charger les marchandises sur les navires et surtout ne jamais hésiter à se déplacer pour suivre les opérations de manutention et de chargement avant le départ du bateau. C’est le seul moyen d’être sûr d’avoir bien rempli votre contrat.

TMT’ news : Avez-vous un armateur attitré ?

MG : Nous sommes indépendants de toute compagnie maritime et armateur. Nous avons évidemment l’expérience de certains. Mais s’ils ne disposent pas des navires dont nous avons besoin, nous sélectionnons des armateurs capables de fournir toutes les garanties et nous collaborons avec celui qui répond le mieux à notre cahier des charges dans l’intérêt du chargeur.

 

Les prestations proposées par TMT sur un axe méditerranéenConsignation de navire.Gestion de la logistique : Définition des conditions de chargement et de déchargementRédaction de la charte partie et ou négociation des conditions avec le fréteur.Etablissement des documents de transportDédouanement des marchandisesSuivi sur place des opérations de chargementTracking des expéditionsAssurance RC Affrètement
Rétrospective sur les deux dernières opérations d’affrètement


TMT s’est chargé de l’opération de réception et de chargement de 6 000 tonnes de pâte à papier depuis le Port de Port-La-Nouvelle.

Cette opération nous a été confiée par un papetier qui nous délègue régulièrement ce type d’expédition. Le contrat de vente entre le vendeur et l’acheteur avait été conclu en FOB. Rappelons simplement que le Franco à bord oblige le vendeur à charger la marchandise dans le port convenu. Il est donc responsable jusqu’à ce qu’elle soit à bord. La qualité du navire et les conditions de chargement étaient notre priorité pour préserver les intérêts du vendeur.

La marchandise a été acheminée au port par voie routière et voie ferroviaire. Les opérations de réception et de chargement ont été supervisées sur place par les équipes de TMT, y compris les négociations avec les autorités portuaires pour l’entrée du navire.

La marchandise a été acheminée au port par voie routière et voie ferroviaire. Les opérations de réception et de chargement ont été supervisées sur place par les équipes de TMT, y compris les négociations avec les autorités portuaires pour l’entrée du navire.

TMT peut affréter des navires au départ de tous les ports de France. Nous nous sommes vus confier l’affrètement d’un navire au départ du port d’Arles (Bouches du Rhône) à destination de la Turquie.

Pour acheminer les marchandises depuis un port sans embouchure sur la mer, nous avons affrété un navire fluviomaritime. Ce type de navire à fond plat, sans quille avec équipement extérieur repliable peut aussi bien naviguer en mer que sur les fleuves. En opérant ce type de navire, nous avons choisi un mode de transport permettant un voyage sans rupture de charge, ce qui évite les coûts de manutention élevés, les risques de perte ou de dommages à la marchandise et évidemment l’allongement des délais.

Des conditions de chargement difficiles

En effet, les 2 500 tonnes ont été embarquées dans des conditions climatiques compliquées avec des vents jusqu’à 100 km/heure. Etre sur place nous permet de gérer des contretemps et aléas. Au final, le chargement s’est effectué en 24 heures avec une marchandise dont l’état a été intégralement préservé.

 

 

Grâce à nos compétences en logistique, certains de nos clients nous confient la surveillance des opérations de chargement et de déchargement des marchandises.

 

Nous proposons cette activité dans tous les ports européens. Notre expertise de la manutention, des conditions de chargement, de la réglementation locale et aéroportuaire ainsi que du transport maritime nous amène à opérer la supervision, l’assistance, le contrôle des opérations et à émettre nos réserves et recommandations auprès de l’opérateur maritime comme du terminal de transport.

Nos prestations de surveillance :Prévention des conditions de transportContrôle de la marchandise en entrepôt portuaire (échantillonnage)Vérification des documents de transportContrôle logistique et préconisation des conditions de chargementAssistance et supervision du chargementRapport de prestation avec préconisation


Remerciements à Malko Garlain de la société TMT 
Propos recueillis par Parcours Créatif - Maquette et réalisation : parcours-creatif.fr

A propos de TMT :

TMT est un transitaire de transports internationaux créée en 1989. TMT spécialiste du transport maritime, aérien et multimodal propose à ses clients des prestations très étendues : transport, dédouanement, groupage, dégroupage de marchandises… 
TMT dont le siège social est en France est présent en propre aux Etats-Unis et en Chine 
et bénéficie d’un réseau de représentants sur les cinq continents.

Contact :

Transport Maritime et Transit : 52 rue d’Emerainville - Croissy Beaubourg - 77437 Marne la Vallée Cedex 2 France.
Tél + 33 (1) 64 11 76 76 - contact@group-tmt.com - www.group-tmt.com